Série Fear the Walking Dead : « Le succulent prequel de The Walking Dead!»


La série dérivée de The Walking Dead a été lancée le 23 août dernier sur la chaîne américaine AMC.Voici la critique du  pilote qui annonce une série très prometteuse.

En relatant les prémices de la mystérieuse épidémie qui fait revivre les morts, Fear the Walking Dead se centre sur la panique croissante des habitants de Los Angeles. Les cas suspects se multiplient à travers la mégalopole. Les Walkers apparaissent lors d’images sporadiques qui viennent clôturer une tension habilement distillée. Leur décomposition n’a pas eu le temps de survenir. Ainsi, leur apparence est encore à moitié humaine et le sang coule à flots.

Robert Kirkman joue sur la connaissance des spectateurs de l’intrigue de The Walking Dead. L’univers post-apocalyptique laisse place à une pré-apocalypse. Les habitants ne sont pas encore des survivants. En insistant sur le décalage entre la ville, sa normale frénésie et ses citadins préoccupés par leur quotidien, et les faits anormaux qui éclatent un peu partout, la série instille un vertige entre ce qui est et ce qui survient.

Très habilement menée, l’intrigue met en scène des personnages d’emblée attachants et qui échappent à la caricature de la famille lambda américaine. En effet, ils ont suffisamment de profondeur pour faire oublier le canevas, somme toute habituel, de la famille recomposée. Dans ce prequel, les zombies sont avant tout des humains infectés par une mystérieuse maladie. La peur repose sur l’inconscience des habitants, le Mal qui avance et l’impossibilité de comprendre les causes de l’épidémie.

Fear the Walking Dead revient donc sur la pandémie avec brio. On suit avec plaisir les péripéties de cette famille qui fait partie de celles qui commencent à concevoir l’inconcevable avant que le Mal ne s’abatte totalement. Très sobre et réaliste, la série refuse la surenchère. Sa subtilité entraîne dans un vertige insondable et inexorable. En effet, on contemple un monde en sursis qui va sombrer. Les indices anormaux sont savamment distillés de manière à indiquer que l’horreur est sur le point de s’abattre. C’est que les morts-vivants attendent leur heure dans l’ombre. Leurs quelques incursions sont rapidement annihilées, mais pour combien de temps encore ? Fear the Walking Dead annonce finement l’avènement des morts. A suivre sans hésiter !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s