Drôle et tendre, Grace and Frankie fait mouche sur Netflix !

url 000

Netflix propose une nouvelle comédie de treize épisodes qui aborde avec tendresse et humour l’histoire de deux couples de plus de 70 ans qui se déchirent. C’est Martha Kauffman (Friends) à qui l’on doit cette nouvelle production qui met en scène avec originalité des acteurs et actrices âgés. Sans misérabilisme mais avec un grain de folie qui fait mouche, Grace et Frankie sont confrontées à la révélation de leurs maris respectifs: ils entretiennent une liaison amoureuse depuis plus de vingt ans et ont décidé de se marier.

Sortir du placard à plus de 70 ans et s’offrir une nouvelle vie alors que l’on a déjà fondé une famille trente ans plus tôt, tel est le canevas de départ de cette production qui sort des sentiers battus. L’intrigue repose sur les allers-retours entre le duo improbable formé par Grace et Frankie qui ne se supportent pas et les deux amoureux Robert et Sol. Le quatuor formé par Martin Sheen (Robert), Sam Waterston (Sol), Grace (Jane Fonda) et Frankie (Lily Tomlin) est absolument savoureux. Alors que les premiers filent le parfait amour dans des scènes de la vie ordinaire, leurs futures ex-épouses sont au bord de la crise de nerfs.

Une improbable et touchante amitié née entre les deux femmes délaissées. Ces nouvelles Thelma et Louise du quatrième âge enchaînent les situations cocasses qui font plus sourire que rire aux éclats. Cependant, leurs oscillations entre dépression et volonté de remonter la pente coûte que coûte sont un régal. Leurs enfants ne sont pas en reste puisqu’ils ne savent comment réagir face à cette nouvelle situation.

Cette comédie transpose avec ironie le « coming out » dans deux familles américaines types, l’une bourgeoise, l’autre hippie et ses conséquences drôles ou plus tristes qu’il présuppose. Confrontées à cette nouvelle, les épouses se réfugient dans une amitié féminine consolatrice tandis que leurs enfants ne savent quel parti prendre. Abordant sans ambages la sexualité des plus de 70 ans, la série s’inscrit clairement dans un fait de société, celui du vieillissement de la population. L’espérance de vie plus longue donne lieu à un traitement des vieux jours non plus comme des moments de paix à deux mais comme un bouleversement inattendu.

Il est aussi pertinent de voir comment la comédie aborde la place des personnes âgées. Lors d’une scène particulièrement drôle, Grace et Frankie sont magistralement ignorées par un vendeur qui préfère servir une jeunette. Invisibles, les deux femmes se mettent à hurler à tue-tête avant que Grace ne se répande en invectives. La scène se termine dans la voiture où Frankie révèle qu’elle ne s’est pas gênée pour voler un paquet de cigarette. Puisqu’elle n’existe plus, elle peut faire ce qu’elle veut.

Dans un souffle optimiste revivifiant, Grace et Frankie martèle que la vie ne se termine pas à 70 ans et que les nouveaux départs peuvent aussi attendre le nombre des années. Cette fable moderne est une ode à la vie. Somme toute, comme leurs maris, les deux femmes commencent de vivre une deuxième fois au crépuscule de leur vie. Cette comédie n’est pas comparable à Transparent car elle n’a pas les mêmes ambitions. Plus légère et drôle, elle n’a pas la gravité du show d’Amazon qui met en scène un professeur de fac qui révèle sa transsexualité à sa famille après des années passées à se cacher. Dans Grace et Frankie, le rire n’est jamais triste. Résolument légère, la production transforme la séparation comme une chance à saisir pour les deux femmes. Les deux héroïnes vont vivre différemment. Ce n’est pas si souvent que l’amitié féminine est représentée avec autant d’acuité et c’est un vrai régal ! Jane Fonda et Lili Tomlin forment un duo drôle et attachant. A regarder sans modération dès à présent sur Netflix!

Publicités